L’hiver arrive

Bandes

Depuis quelques jours, l’humidité remplace peu à peu les dernières chaleurs de cet été indien. Les lumières vives s’effacent pour laisser place à des voiles de douceur qui embrassent les paysages.

Je trouve cette période très intéressante, d’un point de vue photographique. Les paysages prennent alors une autre dimension et laissent le lecteur entre mystères et rêveries.

En allant travailler ce matin, j’ai aperçu cet arbre perdu dans le brouillard. Quelques instants plus tard, je faisais demi-tour persuadé qu’il y avait une photo intéressante à réaliser.

D’une part les couleurs : noirceur du bitume, verdeur du jeune blé et la grisaille du brouillard. D’autre part les formes avec ces lignes parallèles et cet arbre encadré de ces 2 arbrisseaux. Voilà les éléments qui m’ont séduit.

Mais tout ceci est bien subjectif. Appréciez-vous cette photo ? Que vous inspire-t-elle ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-après. Merci.

4 réflexions au sujet de « L’hiver arrive »

  1. Cette photo m’inspire la comparaison avec le cerveau : sur un premier plan, des éléments très nets, bien présents, délimités, la conscience. Ensuite, sur les plans arrières, de manière de plus en plus voilée, l’inconscient. C’est bel et bien en nous, cela fait partie de ce que nous sommes, mais…le voyons nous ? Bises et merci pour ce joli instant pour moi ce matin. Dubble

  2. Subjectivité….inspiration du moment :
    Ce bitume, c’est un peu la rudesse d’un monde rectiligne, où il faut rentrer dans le cadre; en arrière plan cette nature plus douce, plus floue : notre partie de liberté, notre cocon, notre sérénité…;

  3. Félicitations Philippe! artiste photographe, tu as une sensibilité de poete que je ne te connaissais pas . Très beau ces paysages dans la brume! en me promenant du côté de Stang Alar ou du Moulin Blanc, je rêve parfois aux artistes peintres qui ont l’art de saisir toutes ces nuances de la nature. En toute amitié!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.