Jazz à la charentaise #3

Matthis Pascaud (né en 1989), originaire de la Charente (Angoulême), débute la musique à l’âge de 6 ans au conservatoire d’Angoulême par les percussions classiques. Il suivra un enseignement musical tout au long de sa scolarité via les classes CHAM primaires (école René Desfarges) et secondaires (collège Jules Verne).

Baignant dans un univers familial où la musique est constamment présente, Matthis ne tarde pas à s’intéresser à d’autres styles comme le rock, le blues et le jazz qu’il étudiera à la guitare à l’âge de 15 ans.

En 2007, après l’obtention d’un BAC L option musique, il intègre la classe de Jazz du CNR de Bordeaux et du Conservatoire de Mont de Marsan où il obtient en 2010 le DEM mention excellence grâce à ses professeurs Jacky Berecochea, Christophe Maroye et Julien Dubois.

Il intègre la même année la classe de guitare de Pierre Perchaud au Centre des Musiques Didier Lockwood où il passera 2 ans à étudier le jazz avec des professeurs comme Benoît Sourisse, André Charlier, Jean Gobinet etc.. Il sort de l’école diplômé mention bien en 2012 et obtient un poste de professeur de guitare dans cette même école.
Depuis l’activité de Matthis grandi, il participe à de nombreux projets en arrivant sur Paris comme le groupe d’Alain Debiossat, Cycles le groupe de Benoît Lugué, Wanderlust l’ensemble de 14 musiciens dirigés par la chanteuse Camille Durand, le bal Jacquin groupe né au CMDL, enregistre sur plusieurs disques dans des styles différents (Joon Moon, Gerard Watkins, Moonlight Benjamin etc…), il se produit en France et à l’étranger avec d’autres groupes. Il est directeur artistique de la chanteuse haïtienne Moonlight Benjamin (Omar Sosa, Jacques Swartz- Bart) pour qui il a réalisé le premier album « Siltane ».

A l’heure actuelle Matthis est leader de son projet Square One avec qui il y vient de sortir le disque « Shake », révélation Jazz Magazine. Avec ce groupe, il remporte le concours National de la Défense Jazz Festival en 2018. 

Le groupe Matthis Pascaud «Square One» a éte créé il y a 3 ans, avec Christophe Panzani au saxophone ténor, Ouriel Ellert à la basse électrique, Karl Jannuska à la batterie et Matthis Pascaud à la guitare et à la composition.

La musique est aux confins des deux principales influences que Matthis revendique : le Rock pour la dimension sonore et le Jazz pour l’improvisation. Source : Matthis Pascaud

Après quelques jours de résidence, Square One était en concert à La NEF:

Jazz à la charentaise #2

Né en 1981 dans une famille de musiciens, Pierre Perchaud commence la guitare à l’âge de six ans. Il obtient en 1999 son Diplôme d’Etude Musicale du conservatoire d’Angoulême et entre dans la classe du maître espagnol Alberto Ponce au CNR de la Courneuve où il obtient un premier prix en 2001.  Il fait ensuite un an d’étude au CMDL, qui marque son virage définitif vers le jazz. Très vite, il fait ses premières armes en faisant des remplacements dans le groupe de Christophe Wallemme, mais aussi en enregistrant un premier disque autour de compositions avec Julien Jolly et Sébastien Maire, musiciens rencontrés au CMDL.  En 2006, il commence avec le quartet de Charlier/Sourisse une longue collaboration. De 2009 à 2013, il intègre l’Orchestre National de jazz, sous la direction artistique de Daniel Yvinek.  Il fait actuellement parti de plusieurs formations tel que Karl Jannuska 7tet, Anne Paceo 5tet, Olivier Bojé 5tet, Nicolas Moreaux 5tet, Charlier-Sourisse 4tet, Christophe Panzani 5tet, Fred Borey 5tet, Sienna Dalhen 4tet,      Parallèlement à sa carrière de sideman Pierre Perchaud développe son propre univers et se consacre à la composition en sortant en 2010 son premier disque « Par quatre chemins » sur le label Gemini records avec Pierre de Bethmann, Nicolas Moreaux et Antoine Paganotti.      En décembre 2012, il enregistre son deuxième disque « Waterfalls » avec Chris Cheek et Nicolas Moreaux, qui sortira en janvier 2013 sur le même label.  Source : Musique à Bord

Pierre Perchaud et le Fox Trio étaient en concert hier soir à la NEF d’Angoulême :

Jazz à la charentaise #1

C’est une soirée sous le thème du jazz et de la filiation, avec trois guitaristes de trois générations issues d’Angoulême. Rendez-vous compte : Pierre Perchaud (36 ans) et Matthis Pascaud (27 ans) ont été élèves de Philippe Parant (54 ans) à dix ans d’écart, et Pierre a lui-même été le professeur de Matthis. Il n’y a plus aujourd’hui ni maître ni élève, mais trois complices qui, tout en creusant chacun son sillon, apprécient toujours autant de se retrouver pour jouer ensemble et partager plaisir et énergie.
Et il se trouve que ces trois Angoumoisins ont sorti récemment un album, participant tous à la richesse du jazz d’aujourd’hui.   C’est pour fêter cette rencontre des astres que ces trois leaders de la scène jazz charentaise proposent une soirée où chacun jouera avec son groupe.  Source : La NEF

Le premier groupe à monter sur scène : Philippe Parant à la guitare, Guillaume Souriau à la contrebasse et Emile Biayenda à la batterie:

Lysistrata en concert

Le groupe Lysistrata, c’est surtout l’histoire d’une bromance : trois potes d’enfance réunis pour faire du son.

« À 10 ans, Ben et Max ont découvert le rock. Quelques années plus tard, Théo, un copain de collège se joint à eux et le trio Lysistrata voit le jour. À partir de ce moment, deux choses rythment leur vie : le son et la scène. Leurs premiers shows, ils les offrent aux spectateurs du bar associatif L’Ogre Rouge, à Vénérand, près de Saintes (Charente-Maritime), le seul endroit à promouvoir la diversité musicale près de chez eux. Les trois garçons se font très vite repérer. En 2017, ils se démarquent de 1186 candidats et remportent le Prix Ricard S.A Live Music, grâce à une session endiablée sur leur morceau Sugar and Anxiety »… Lire la suite sur Kobini

Ils étaient cette semaine en concert au Mars à Angoulême :