Wok & Woll

La compagnie Hilaretto est née en 2007 de la volonté d’Éléonore Louis et Kordian Heretynski de populariser les musiques dites savantes, en les amenant à des publics d’horizons différents de manière burlesque et décalée.

Originaires d’Europe de l’Est, c’est Le Concertard de Gabriel Foret qui les fit réussir à percer très tôt dans leur terre natale. Ils viennent maintenant présenter un nouveau récital en France ! Leur laboratoire de recherche artistique les a mené tout naturellement dans une direction inattendue : Cueillir différentes cultures musicales, n’en garder que l’essentiel et les réunir à la manière d’un wok (le wok ‘n woll) dans une performance artistique dont la créativité tutoie (rait) celle des grands maîtres tels que Tchaïkovsky, Bach, ou encore Chico avant qu’il ne quitte les Gipsy Kings.

WOK & WOLL / Création 2016 – 2017. Mise en scène de Ricardo lo GIUDICE et Patrick De VALETTE des CHICHE CAPON

La compagnie Hillareto était jeudi soir à l’espace Matisse de Soyaux à l’occasion du festival Soyaux Fou d’Humour. Un cartoon mélodieux et hilarant où l’absurde n’a d’égal que la virtuosité. Une pincée d’AC\DC, un soupçon de Stevie Wonder et un zeste de Rolling Stones, le tout mélangé dans un wok musical relevé d’une sauce Bach et Tchaïkovsky et on obtient le Wok’n woll…

[Sources : hilaretto.wordpress.com,
https://www.theatre-aucoindelalune.fr/spectacle/wok-n-woll-delirium-musicalia]

Yarol Poupaud en concert

Révélé à la fin des années 1980, Yarol Poupaud a fait son chemin auprès des plus grands. Guitariste pour FFF, ou Adanowsky il a travaillé comme directeur musical de Johnny Hallyday pour ses 4 dernières tournées. Multi-instrumentiste, il a également été bassiste pour Winston McAnuff & The Bazbaz Orchestra ou encore batteur pour MUD ou à la console pour Adrienne Pauly.

Initialement prévu à Seignosse dans Les Landes, Yarol Poupaud était en concert, vendredi 18 octobre à Mont de Marsan pour le plus grand bonheur des habitués du CaféMusic’.

Une très belle soirée avec un show d’anthologie.

21ème Coupe d’Europe de montgolfières

La 21ème Coupe d’Europe de montgolfières faisait escale hier soir à Angoulême. Avec une dizaine de nations représentées, les 35 équipages se sont élancés de l’Ile aux vaches où un public très nombreux était venu les observer. D’autres compétiteurs avaient choisi de partir de la ferme des Valettes, non loin des pelouses du golf.

Le ballon est un vrai sport et le but hier soir était de lâcher un marqueur en toile lestée sur une cible en pleine campagne, dont la position n’a été révélée que quelques minutes avant le décollage.

Les ballons, poussés d’un vent de Sud-Est ont survolé Angoulême avec ses remparts, sa cathédrale, ses toits de tuiles rougies par le soleil couchant, en direction du pont de l’Anguienne.

Toutes les montgolfières qui sont envolées, ne participaient pas à la compétition. Certaines utilisées pour des vols privés ou des baptêmes ont atterri en plein champ du coté de Magnac sur Touvre.

Eskelina

La chanteuse suédoise Eskelina se produisait hier soir au théâtre Jean Ferrat de Ruelle sur Touvre à l’occasion du festival Mars en Braconne 2019.

« Nous suivons la suédoise Eskelina depuis sa venue sur le festival en 2014 lors du focus culturel porté à son pays natal. Elle n’a cessé d’évoluer depuis s’entourant de Florent Vintrigner (La Rue Kétanou) et Christophe Bastien (Debout sur le Zinc) sur ces 2 albums studios « Le Matin du Pélican » et « La Verticale ». Eskelina habite simplement ses chansons avec cet accent qui teinte magnifiquement ces morceaux de vie. On la découvre amazone, amoureuse ou allumeuse, parlant avec justesse de sentiments qui nous animent tous, toujours avec subtilité et sans fausse pudeur » Mars en Braconne 2019

Quelques photos réalisées pendant le spectacle hier soir à Ruelle sur Touvre :

Vous souhaitez écouter le clip ?