Le Choc des Guerriers

La Team Aflalaye organisait samedi soir, à L’Espace Carat d’Angoulême, la 7ème édition du « Choc des Guerriers ». 2500 personnes s’étaient déplacées pour assister aux différents combats : 8 en kick boxing et 4 en Muay Thaï. Un show exceptionnel avec des combats de haut niveau et des boxeurs français et étrangers (Arménie, Italie, Belgique et Portugal)

The Team Aflalaye organised the 7th edition of the « Clash of the Warriors » on Saturday evening, at the Espace Carat in Angoulême. 2500 people came to attend the different fights: 8 in kick boxing and 4 in Muay Thai. An exceptional show with high level fights and boxers coming from France and abroad (Armenia, Italy, Belgium and Portugal)

Vous pouvez télécharger les photos à partir d’un clic droit + Enregistrer l’image sous… Si vous les utilisez sur les réseaux sociaux, merci de préciser le copyright « Philippe Le Roy Photographies »

You can download the photos by right-clicking and saving the image as… If you use them on social networks, please specify the copyright « Philippe Le Roy Photographies ».

La foire du 27

Qu’il vente ou qu’il pleuve, la Foire de Rouillac en Charente, bat son plein le 27 de chaque mois. Dès 8h du matin, l’animation règne au centre du bourg.

On y trouve tout ce qui a rapport à l’agriculture (volailles, lapins, plants, graines et semences, vêtements de travail…) Les produits du terroir sont également présents, fruits et légumes, Pineau et Cognac, vins de pays, fromages de chèvre, miel, charcuterie et autres produits alimentaires venus d’ailleurs.

La Foire, c’est aussi de la maroquinerie, des bijoux, de l’artisanat…

Les âmes nocturnes à Soyaux Fou

Formés auprès de Marcel Marceau et après 7 années passées à diriger d’autres artistes (chanteurs d’opéras, artistes de cirque de renommée in-ternationale…), Roussat et Lubek retournent, chargés de ces rencontres, à la simplicité de leur relation duelle et à leurs propres compétences : jeu bur-lesque, théâtre corporel, musique, manipulation d’objets, travail d’illusion…

Pour « Au bonheur des vivants », ils s’inspirent autant de Magritte, de la famille Addams que de Murnau, Marcel Aymé ou encore Fritz Lang.

Une écriture avec la sincérité du clown et la grâce du mime, une fable vi-suelle et féerique aux allures de rêve éveillé parsemée, comme notre quoti-dien, d’obstacles insignifiants et de moments de grâce qui raconte l’enchan-tement du vivant.

Les clowns virevoltants et imprévisibles de Cécile Roussat et Julien Lubek ressurgissent dans un délire réjouissant et féerique. A la croisée du jeu burlesque, de l’illusion et du cirque, ce duo inclassable rappelle autant Lagaffe que Buster Keaton.

Ils étaient jeudi soir à l’Espace Matisse à l’occasion de la 15ème édition du festival Soyaux Fou