Jazz à la charentaise #3

Matthis Pascaud (né en 1989), originaire de la Charente (Angoulême), débute la musique à l’âge de 6 ans au conservatoire d’Angoulême par les percussions classiques. Il suivra un enseignement musical tout au long de sa scolarité via les classes CHAM primaires (école René Desfarges) et secondaires (collège Jules Verne).

Baignant dans un univers familial où la musique est constamment présente, Matthis ne tarde pas à s’intéresser à d’autres styles comme le rock, le blues et le jazz qu’il étudiera à la guitare à l’âge de 15 ans.

En 2007, après l’obtention d’un BAC L option musique, il intègre la classe de Jazz du CNR de Bordeaux et du Conservatoire de Mont de Marsan où il obtient en 2010 le DEM mention excellence grâce à ses professeurs Jacky Berecochea, Christophe Maroye et Julien Dubois.

Il intègre la même année la classe de guitare de Pierre Perchaud au Centre des Musiques Didier Lockwood où il passera 2 ans à étudier le jazz avec des professeurs comme Benoît Sourisse, André Charlier, Jean Gobinet etc.. Il sort de l’école diplômé mention bien en 2012 et obtient un poste de professeur de guitare dans cette même école.
Depuis l’activité de Matthis grandi, il participe à de nombreux projets en arrivant sur Paris comme le groupe d’Alain Debiossat, Cycles le groupe de Benoît Lugué, Wanderlust l’ensemble de 14 musiciens dirigés par la chanteuse Camille Durand, le bal Jacquin groupe né au CMDL, enregistre sur plusieurs disques dans des styles différents (Joon Moon, Gerard Watkins, Moonlight Benjamin etc…), il se produit en France et à l’étranger avec d’autres groupes. Il est directeur artistique de la chanteuse haïtienne Moonlight Benjamin (Omar Sosa, Jacques Swartz- Bart) pour qui il a réalisé le premier album « Siltane ».

A l’heure actuelle Matthis est leader de son projet Square One avec qui il y vient de sortir le disque « Shake », révélation Jazz Magazine. Avec ce groupe, il remporte le concours National de la Défense Jazz Festival en 2018. 

Le groupe Matthis Pascaud «Square One» a éte créé il y a 3 ans, avec Christophe Panzani au saxophone ténor, Ouriel Ellert à la basse électrique, Karl Jannuska à la batterie et Matthis Pascaud à la guitare et à la composition.

La musique est aux confins des deux principales influences que Matthis revendique : le Rock pour la dimension sonore et le Jazz pour l’improvisation. Source : Matthis Pascaud

Après quelques jours de résidence, Square One était en concert à La NEF:

Lysistrata en concert

Le groupe Lysistrata, c’est surtout l’histoire d’une bromance : trois potes d’enfance réunis pour faire du son.

« À 10 ans, Ben et Max ont découvert le rock. Quelques années plus tard, Théo, un copain de collège se joint à eux et le trio Lysistrata voit le jour. À partir de ce moment, deux choses rythment leur vie : le son et la scène. Leurs premiers shows, ils les offrent aux spectateurs du bar associatif L’Ogre Rouge, à Vénérand, près de Saintes (Charente-Maritime), le seul endroit à promouvoir la diversité musicale près de chez eux. Les trois garçons se font très vite repérer. En 2017, ils se démarquent de 1186 candidats et remportent le Prix Ricard S.A Live Music, grâce à une session endiablée sur leur morceau Sugar and Anxiety »… Lire la suite sur Kobini

Ils étaient cette semaine en concert au Mars à Angoulême :

It it Anita

It It Anita est un groupe de Noise rock originaire de Liège issu d’une collaboration entre Michael Goffard (Malibu Stacy) et Damien Aresta1. Fortement ancré dans le rock des années 1990, le groupe mélange des influences telles que celles de Sonic YouthFugazi et Pavement

It it Anita était cette semaine Au Mars à Angoulême :

Fred Chapellier and the Gents

Fred Chapellier est le guitariste français de blues par excellence. Il a accompagné notamment Jacques Dutronc lors des tournées des Vieilles Canailles. En mars, il a sorti un nouvel album « Set Me Free » avant de repartir en tournée. Il est désormais entouré du groupe The Gents, composé de Christophe Garreau (basse), Philippe Billoin (claviers), Guillaume Destarac (batterie), et Pascal Bako Mikaelian (harmonica).

Avec la complicité du chanteur sir Dale Blade, natif de la Nouvelle Orléans, Fred Chapellier and The Gents étaient à l’Abaca à Cherves Richemont vendredi 19 octobre, pour un concert de jazz-blues-soul, en partenariat avec Cognac Blues Passions.

Un magnifique concert de plus de 2 heures, où Fred Chapellier and The Gents ont bravé de multiples coupures de son pour offrir au public un concert de haute volée. Bravo les artistes.