Le centenaire – Irving Pen

Irving Penn (1917-2009) figure parmi les grands maîtres de la photographie du XXe siècle. Au cours d’une carrière qui couvre près de soixante-dix ans, il a élaboré une esthétique épurée de la photographie de studio, caractérisée par une attention méticuleuse accordée à la composition, aux nuances et aux détails.
Cet ouvrage indispensable réunit l’une des plus grandes sélections à ce jour de photographies d’Irving Penn : près de trois cents au total. Certaines sont célèbres, et même iconiques, comme les fameuses séries: cigarettes, clichés ethnographiques…. d’autres sont publiées ici pour la première fois.
Hommage rendu au photographe à l’occasion du centenaire de sa naissance, ce volume somptueux présente dans son intégralité un parcours hors du commun.
L’introduction éclaire l’ensemble de l’œuvre d’Irving Penn en la situant dans le contexte artistique, social et politique qui en a influencé le contenu.
Les essais présentent de manière vivante, les grands sujets qu’Irving Penn a abordés et les principaux domaines dans lesquels il a exercé ses talents : portraits de personnalités et de célébrités du monde de la culture, mode, nus féminins, portraits ethnographiques – au Pérou, au Dahomey (Bénin), en Nouvelle-Guinée et au Maroc -, natures mortes.
L’ouvrage présente également le travail publicitaire de Penn et analyse les techniques complexes de tirage qu’il a pratiquées.
Une chronologie illustrée conclut l’ouvrage.
Irving Penn : Le centenaire est une lecture essentielle pour toute personne qui s’intéresse à l’œuvre de cet artiste et, plus généralement, à l’histoire de la photographie au XXe siècle.

Petite philosophie pratique de la prise de vue photographique – Jean-Christophe Béchet – Pauline Kasprzak

Petite philosophie pratique de la prise de vue photographique
Jean-Christophe Béchet – Pauline Kasprzak
Editions Créaphis – 128 pages

Depuis cent cinquante ans, l’industrie photographique n’a cessé de se développer en lien avec l’essor de la  » civilisation de l’image « . Le geste de  » prendre des photos  » est devenu une pratique courante et banale, en apparence d’une grande simplicité. Pourtant l’acte photographique est plus complexe qu’il ne paraît. En tant qu’usage social, il se situe entre technique et art, consommation et création, normes et marges.
Le photographe Jean-Christophe Béchet et Pauline Kasprzak, en philosophe, interrogent la prise de vue sous la forme d’un dialogue, confrontant  » théorie  » et  » pratique « .
L’entretien s’articule autour de plusieurs questions déclinées en courts chapitres : cadrage/composition, avant/après, l’appareil, l’éditing, la matière, le réel et le marché de l’art.

Errance – Raymond Depardon

Errance – Raymond Depardon
Éditions Seuil – 2000 – 158 pages

J’ai le pressentiment que quelque chose ne sera plus comme avant. C’est peut-être là la vraie définition de l’errance, de sa quête, avec sa solitude et sa peur. C’est le désir que je cherchais, la pureté, la remise en cause, pour aller plus loin, au centre des choses, pour faire le vide autour de moi. Je me dois de me laver la tête… pour rencontrer le centre d’une nouvelle image, ni trop humaine no trop contemplative, où le moi est aspiré par les lieux quand le lieu n’est pas spectacle, ni surtout obstacle. Il me faut suivre cette quête qui est la mienne… elle arrive à un moment, ni bon ni mauvais, elle est nécessaire… Pour être juste, cette errance est forcément initiatique… Mon regard va changer… Cette quête devient la quête du moi acceptable.

Amusez-vous

A l’occasion de la 18ème édition du festival Barrobjectif qui aura lieu du 16 au 24 septembre prochain, le collectif photographique « Le clair-obscur » dont je fais parti avec Pascal Dulac, proposera un nouveau jeu photographique intitulé « Amusez-vous ».

Vous pouvez dès à présent découvrir le jeu en ligne : Enigmes du jeu. Si par hasard, vous ne trouvez pas les solutions, vous pouvez passer nous voir à Barro pendant le festival, ou regarder les solutions en ligne.