Plein de mimi

Avec un été bien précoce, dame nature nous propose depuis plusieurs semaines de magnifiques couleurs. Au mois d’avril déjà, les  pissenlits avaient tapissés les prés de jaune d’or. Aujourd’hui ils ne sont plus que de souvenirs lointains transformés en frêles dentelles qui au premier coup de vent, s’envoleront au dessus des champs.

Pas facile de les mettre en boite, tellement leur structure est fragile et sensible au courant d’air. J’ai ainsi préféré couper un bouquet à la tige et le mettre dans un vase afin de pouvoir le photographier tranquillement. Mais rassurez-vous, une fois la séance terminée, j’ai reposé ces étoiles dans le champ où je les avais cueillis, afin qu’elles prennent leur départ vers de nouveaux horizons.

D’un point de vue photographique, j’ai volontairement choisi de montrer ces merveilles en noir et blanc afin de mettre en valeur, les détails et les différentes textures.

Vous pouvez visualiser la suite ici

Partagez si vous le souhaitez...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Passage au 5D Mark II

Après avoir goûté au 5D mark I, je viens de trouver mon nouveau boitier : le 5D mark II. Un boitier pratiquement neuf (300 déclenchements) déniché d’occasion sur la toile. Entre « Le bon coin », « PriceMinister », « Ebay »… j’ai vu beaucoup d’annonces. Et à ma grande surprise, beaucoup d’arnaques. Entre « ma femme s’occupe de tout, je suis parti à l’étranger », « je ne veux pas répondre à vos questions », « des numéros de téléphone aux abonnés absents », … j’ai été quelque peu refroidi.

J’ai trouvé ma perle en région parisienne auprès d’un amateur qui venait d’acheter un 7D et 5D Mark II et qui n’utilisait pratiquement pas ce dernier. Le boitier était vendu avec le dernier 100 macro F/2.8 IS USM. Quelques échanges téléphoniques pour vérifier le sérieux du vendeur et nous avons vite fait affaire.

Reçu hier par Chronopost, remarquablement emballé, j’ai pris quelques clichés pour vérifier l’état de la bête. A priori c’est tout bon.

Il ne me reste plus qu’à vendre mon précédent 100 macro F/2.8 USM. Avis aux amateurs.

 

Partagez si vous le souhaitez...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Changement de boitiers

Canon 1D Mark II N
Canon 5D

Avec le matériel High Tech, il est souvent nécessaire de se renouveler, sous peine d’avoir une addition souvent très lourde lors du changement. Il y a un peu plus de 2 ans, j’avais acheté d’occasion, 2 supers boitiers de la marque Canon :  le 1D mark IIN et le 5D. Après de bons et loyaux services j’ai décidé de m’en séparer.

Pour rappel, le 1D mark IIN est un boitier de la gamme pro. Sa construction, son bruit au déclenchement, son allure, sa prise en main en font un boitier redoutable qui m’a notamment permis de réaliser de nombreux reportages pour le handball.

Le 5D de la famille expert est beaucoup plus léger. j’avais volontairement décidé de ne pas lui associer de grip, pour qu’il soit plus facile à transporter. C’est par ce boitier que j’ai notamment découvert la photo de portrait.

Ces 2 boitiers ont trouvé refuge chez le mari d’une collègue de travail. Un amoureux du matériel photo qui à n’en pas douter, les utilisera à bon escient.

Je suis donc depuis une semaine sans boitier. Je regarde le matériel neuf (qui a pris plus de 25% depuis la catastrophe de Fukushima) et farfouille sur la toile à la recherche d’une bonne occasion.

Prochain boitier ? Réponse dans quelques jours…

Partagez si vous le souhaitez...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Séance dans le vieil Angoulême

Samedi matin, j’ai réalisé une nouvelle séance avec une jeune modèle qui m’avait contactée afin de réaliser un book. Au préalable, nous avions échangé à plusieurs reprises sur les différents plans et déterminé un lieu de shooting. Afin de ne pas transporter trop de matériel et d’être relativement libre de mes mouvements, j’avais décidé de réaliser cette série en lumière naturelle. Comme le soleil est bien présent en ce début mai 2011, nous nous sommes retrouvés de bonne heure, dans les rues d’Angoulême. Le ciel était pourtant bien menaçant. Mais cette couche nuageuse a rendu la lumière bien diffuse pendant ce shooting qui a duré un peu plus d’une heure.

Vous trouverez quelques photos en cliquant sur le lien suivant Séance photo

D’un point de vue technique, j’ai utilisé 2 boitiers : le 5D mark I associé au 135 mm F/2 ainsi que le 1D Mark II N associé au 70-200 F/2.8. Comme il y avait beaucoup d’espace, j’ai voulu alterner les plans serrés et les plans d’ensemble, afin de mettre en avant le décor.

Partagez si vous le souhaitez...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email