Projet VHS

A l’occasion du Festival du Film Francophone d’Angoulême, l’artiste plasticienne Bénédicte Bureau a été invitée à imaginer une oeuvre dans les sous-sols de la médiathèque l’Alpha.

Des murs de milliers de cassettes VHS forment un labyrinthe et guident le visiteur au cœur du cinéma français.

« Etre mémoire-VHS » est le titre de cette oeuvre originale que l’on peut visiter pendant quelques jours encore à l’Alpha d’Angoulême.

Partagez si vous le souhaitez...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.